Introduction

‘Euskaraz Etxetik Mundura’

Le Dépôt de Fonds Linguistiques est une bibliothèque monothématique limitée exclusivement à l'univers des langues, conçue comme dépôt de fonds linguistiques. Son objectif est de collecter, cataloguer et préserver toute grammaire, dictionnaire, carte ou document relatifs à n'importe quelle langue dans le monde. Projet ambitieux, peut-être trop ambitieux, mais il est déjà né. Le nom de cette bibliothéque est Universum Philologicum Biblioteka. Adresse e-mail pour contacter la bibliothèque: gramateka.eus

L'objectif initial de cette bibliothèque était de recueillir seulement du matériel linguistique concernant toute langue en danger d'extinction dans le monde. Plus tard l’idée fut étendue suite à la question: Pourquoi ne pas également recueillir le matériel linguistique du latin et grec classique, même s'il s’agit de langues déjà «éteintes?» Sans aucun doute, la tâche est difficile à plusieurs titres: l'espace, le temps, le coût, etc. Plus tard une autre question s'est posée: Pourquoi écarter la collection du même matériel concernant notre langue, le Basque, même s'il n’est pas encore en danger imminent d'extinction?

Cette idée acceptée, le même critère a été appliqué à l'univers entier des langues. Ensuite, il a fallu se mettre au travail en considérant la tâche comme seul hobby à vie. Il convient donc de souligner que le but initial, la simple publication informative du catalogue de titres sur les langues en voie de disparition, est devenu une entreprise de haut vol qui est en train de prendre forme avec de grandes difficultés mais aussi avec de plus fortes motivations, illusions personnelles s'il en est.

Certes, le lecteur trouvera des erreurs et des échecs. Certaines personnes considèreront que certains documents devraient être catalogués dans la catégorie des langues, pour d'autres il s'agira de dialecte, débat courant même entre linguistes et philologues. Ce qui est accordé sur les langues dans le monde anglo-saxon, nommées ou interprétées dans un sens, dans le monde latin (pour le nommer d'une manière) cela pourra être interprété différemment et des desaccords pourront exister. Les noms de très nombreuses langues en anglais, français, espagnol, et les noms utilisés par les habitants qui parlent ces langues ne correspondent pas du tout. Compte tenu de cet énorme méli-mélo, en simple collectionneur, je me sentais impuissant devant l'urgence d'avoir à choisir certains noms. Je m'excuse pour les nombreux cas pour lesquels j’ai pu agir incorrectement et je suis prêt à tenir compte de toutes les suggestions que je recevrai.

Je tiens à souligner aussi que le but de cette bibliothèque est purement informatif, sans aucune prétention scientifique, c’est plutôt un recueil minimal des diverses données sur la langue en question. J’apporte des renseignements de base mais essentiels sur l'histoire des gens qui parlent ou parlèrent cette langue, son emplacement géographique, des notes rapides sur la phonétique, morphosyntaxe et l'alphabet, avec l’espoir que cela servira le lecteur, et s’il le souhaite, d'aiguillon pour approfondir la connaissance sur la langue en question. Je voudrais clarifier aussi que, pour l'instant ni la consultation ni le prêt de documents de la bibliothèque ne peut être envisagé. Tous les fonds sont conservés dans des boîtes en raison de l'absence d'un lieu approprié pour les exposer correctement. Le lecteur doit considérer le contenu de ce site Web comme une simple information sur le matériel existant.

Enfin, je tiens à remercier les nombreuses personnes qui ont contribué à la collecte de ce produit et remercie également tous ceux qui, quand ils ont été informés de l’existence de cette bibliothèque, et après en avoir loué l'initiative, m’ont offert volontairement leur grammaire, leur dictionnaire ou leur document. Ils considéraient cette bibliothèque comme un lieu plus adequat pour leur conservation. En effet, j'ai recueilli un matériel donné par des personnes, dont je conserve avec une affection particulière la liste de donnateurs reliée au type de document cédé.

Le matériél que j’ai utilisé pour consulter et recueillir les innombrables renseignements nécessaires sont constitués de préférence par:

  • ¿QUÉ SON LAS LENGUAS? Alianza Editorial, Enrique Bernárdez, 20x13, 383 or., Madrid, 2001.
  • ATLAS DES LANGUES DU MONDE, Une pluralité fragile, Roland Breton, Paris, 2003.
  • DIALECTOLOGÍA ESPAÑOLA, Biblioteca Románica Española, Gredos, segunda edición muy aumentada, Alonso Zamora Vicente, Madrid, 1970.
  • EL UNIVERSO DE LAS LENGUAS, Editorial Castalia, Juan Carlos Moreno Cabrera, 1347 pág., Madrid, 2003.
  • ETHNOLOGUE, Volumes 1 and 2, fourteenth edition, SIL International, Barbara F. Grimes Editor, Dallas, Texas, 2002.
  • GRAMÁTICA COMPARADA DE LAS LENGUAS IBÉRICAS, Biblioteconomía y Administración Cultural-259, Ramón Andrés Díaz, Ed. Trea, 24x17, 822 or., Asturias, 2013.
  • LENGUAS DEL MUNDO, Espasa Calpe, Rafael del Moral Aguilera, Madrid, 2002.
  • MUNDUKO HIZKUNTZEN IZENAK EUSKARAZ, Uztaro-54, Giza eta gizarte zientzien euskarazko aldizkari akademikoa, 29?59 orrialdeak, Bilbao, 2005.
  • GRAN ENCICLOPEDIA LAROUSSE, Planeta, 1977.
  • ORIGEN DE LAS LENGUAS OCCIDENTALES, 100 – 1500 d.C., Biblioteca para el Hombre Actual, Philippe Wolff, Ed. Guadarrama, 19x13, 256 or., Madrid, 1971.
  • WIKIPEDIA, The free encyclopedia.